Divico-L’Appel du Corbeau

Vin né de baies résistantes aux maladies par un croisement entre le Gamay et le Bronner. Le croisement a été effectué dans le but de ramener des gênes sauvages résistants au mildiou, à l’oïdium, et à la pourriture grise, les principales maladies fongiques de la vigne. Ce qui veut dire qu’il ne nécessite pas de traitements phytosanitaire.

Remplie du plaisir de la découverte de ce nouveau cépage « bio », j’ai choisi pour son terroir celui d’Euloz, à 800 mètres d’altitude. Planté sur des nattes organiques de chanvre, pour limiter la pousse de l’herbe, cette pratique aide la toute jeune vigne à s’implanter au niveau des racines, la natte agissant comme frein mécanique à l’enherbement sous le cep. Et sur la ligne une magnifique bande herbeuse, fleurie s’est installée, pour le plaisir des yeux! Lieu de passage pour le Grand Corbeau,  j’ai régulièrement sa visite ailée et chantante….

Cépage rouge, aux baies violacées noires, il prend rapidement de la couleur en été ce qui fait qu’on le remarque tôt dans le paysage. Les oiseaux aussi ! Contenant peu d’eau naturellement dans ses baies, il est très riches en composés phénoliques, et en anti-oxydant. Son très faible rendement en jus après une fermentation assez rapide avec ses propres levures naturelles, nous a amené à l’élever en amphore de verre pour pallier la difficulté de trouver un contenant à sa mesure !

Vin nature, puissant, avec une finale plutôt courte, tout en étant une « bombe de fruits baies noires », sans aucun intrants. Un vrai plaisir à découvrir !

L’appel du corbeau

Tu passes et tu repasses, inlassablement

Tu appelles…

Dans la simplicité de ton regard je vois des étoiles, toi l’oiseau rieur, toi l’oiseau Ami….

Tu es si beau !

Merci de me montrer l’abondance

Commander